Nous allons seulement étudier ici, si le nouveau statut d’auto-entrepreneur, disponible depuis le 1er janvier est fait pour une personne souhaitant mettre sa boutique en ligne.

Nous supposerons que la personne démarre et n’a actuellement aucun statut (ni commerçant, ni artisan…).

D’abord rappelons les grandes lignes du statut d’Auto-entrepreneur s’appliquant à  un e-marchand :

  • Démarches simplifiées : déclaration du statut d’auto-entrepreneur en ligne en quelques minutes (si vous comprenez du premier coup toutes les questions qui vous sont posées dans chaque champs !).
  • Dans notre cas d’une boutique en ligne, il ne faut pas prévoir avoir un chiffre d’affaire annuel supérieur à  80 000 €.
  • Ne pas vouloir récupérer la TVA.
  • Le montant des charges sociales (assurance maladie, CSG/RDS, assurance vieillesse…) est de 12 % du chiffre d’affaire de votre e-commerce.
  • Si vous optez pour le prélèvement libératoire, l’impôt sur le revenu de votre boutique sera de 1% et vous le payerez en même temps que votre forfait de charges sociales.
  • Si vous avez optez pour le prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu, vous êtes exonéré de taxes professionnelle pendant trois ans après la création de votre e-commerce.
  • Si sur la période (trimestre, plus tard mensuel) vous n’avez encaissé aucun revenu, vous ne paierez ni impôts, ni charges sociales.
  • Vous pouvez garder votre emploi salarié, tout en étant auto-entrepreneur, sauf si votre contrat de travail actuel ne vous l’interdit.
  • Vous devez tenir simplement un livre d’achat et un de vente.

Pour retrouver toutes les dispositions du statut d’Auto-entrepreneur, consultez le guide officiel.

Première étape : Déterminer si vous pouvez bénéficier du prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu.

Vous devez prendre les salaires net de frais professionnels de la famille et les diviser par le nombre de part du foyer, ce nombre ne doit pas dépasser 25 195 € pour cette année (Exemple : pour un couple marié : 50 390 € pour un couple marié avec 2 enfants : 75 585 €).

Si vous êtes dans ce cas votre impôt se limitera à  1% et vous n’aurez pas de taxe professionnel à  régler pendant trois ans après la création de votre e-commerce.

Si vous n’êtes pas dans ce cas vous devrez reporter votre chiffre d’affaire sur votre feuille d’impôt, l’administration vous imposera sur celui-ci en fonction de votre barème d’imposition et après avoir appliqué un abattement de 71%.

Pour simplifier nos calculs, nous supposerons que vous pouvez bénéficier du prélèvement libératoire.

1er cas :

Vous achetez un produit 1000 € vous faite une marge de 30% dessus, vous devez le revendre : 1000/0.7 = 1429 €, vos frais de port pour expédier ce produit sont de 10 €.

Votre client payera un total de 1439 € pour acheter votre produit et votre CA sera de 1439 €.

Vos charges et impôts seront de : 1439 * (12% + 1%) = 187.01 €

Si votre client vous règle par Paypal, vous devrez ajouter la commission : 1439 * 3.4% + 0.25 = 49.16 €

Il vous restera donc : 1439 - 1000 - 10 - 187.01 - 49.16 = 192.40 €, soit un pourcentage sur bénéfice de 19% auquelle vous devez encore enlever une partie de vos charges fixes (hébergement…).

Si en plus vous passez par un service comme ebay, priceminister… pour vendre votre produit, il faudra rajouter en plus leur commission.

Si l’on prend l’exemple de ebay pro, pour une vente aux enchères, nous avons 1 € de frais d’insertion et une commission de : (1429-500) * 2.5% + 23.50 = 46.72 €

Il vous restera donc :

1439 - 1000 - 10 - 187.01 - 49.16 - 1-46.72 = 145.11 €, soit un pourcentage sur bénéfice de 14.51% auquelle vous devez encore enlever une partie de vos charges fixes (hébergement…).

Si l’on prend maintenant, le même exemple avec PriceMinistere, nous obtenons un commission de :

1,90 + 1%x(1439-500) + 5%x(500-300) +10%x(300-100) + 15%x100 = 54.39 €

Il vous restera donc :

1439 - 1000 - 10 - 187.01 - 49.16 - 54.39 = 138.44 €, soit un pourcentage sur bénéfice de 13.84% auquelle vous devez encore enlever une partie de vos charges fixes (hébergement…).

Si nous prenons le même produit avec le même port, mais avec une marge originale de 20%, il vous restera 43.11 € si votre client règle par Paypal, soit 4% avant d’avoir enlevé vos charges fixes. Et si en plus vous passez par Ebay, vous perdez de l’argent avant d’avoir enlevé vos charges fixes, il faut donc bien fixer votre marge minimum.

2ème cas :

Si nous faisons les mêmes calculs avec un produit à  100 €, 5 € de frais de port, et une marge de 30%, il vous restera 18.36 € si votre client règle par Paypal, soit 18% avant d’avoir enlevé vos charges fixes. Nous voyons que notre marge a baissé de 1% par rapport à  un produit de 1000 €.

3ème cas :

Pour notre dernier cas, nous allons prendre un produit à  10 €, 2.50 € de frais de port, et une marge de 30%, il vous perdez 1.28 €, si votre client règle par Paypal avant d’avoir enlevé vos charges fixes.

Pour pouvoir garder le même niveau de marge, il faut prévoir une marge initiale de 33%, il vous restera 1.82 €, soit 18%, si votre client règle par Paypal et avant d’avoir enlevé vos charges fixes.

Suite à  la remarque d’un de nos lecteurs, nous allons récapituler tous cela dans un petit tableau :

Prix d’achat

1000

1000

1000

100

100

10

10

10

Marge

40%

30%

20%

40%

30%

40%

33%

30%

Prix de vente

1666,67

1428,57

1250,00

166,67

142,86

16,67

14,93

14,29

Frais de port

10

10

10

5

5

2,5

2,5

2,5

Charges+Impôts

217,97

187,01

163,80

22,32

19,22

2,49

2,27

2,18

Com. Paypal

57,26

49,16

43,09

6,09

5,28

0,90

0,84

0,82

Il vous reste

391,44

192,40

43,11

38,26

18,36

3,27

1,82

1,28

% sur bénéfice

39%

19%

4%

38%

18%

33%

18%

13%

Conclusion :

Le statut d’Auto-entrepreneur, est intéressant si vous souhaitez tester votre e-commerce, avant de vous orienter vers une structure plus importante :

  • La déclaration est simplifiée.
  • Les risques sont réduits.
  • La gestion est simplifiée et peu coûteuse (pas de comptable, coût : 1500 à  3000 € par an, pas de taxe professionnelle pendant 3 ans).
  • Si on ne fait pas de ventes, on n’a pas de charges et d’impôts à  payer.
  • On paye ses impôts et charges de suite (le trimestre qui suit), on sait donc tout de suite ou l’on en ait, le reste est disponible pour payer vos charges fixes (hébergement…), votre salaire…

Il vous faut par contre bien garder en tête les points suivants :

  • Vous payez vos charges et impôts sur votre facturation et non sur vos encaissements, il faut donc que le règlement arrive rapidement après l’établissement de la facture et avant le paiement des charges en particulier si vous utilisez un système comme Paypal.
  • Moins votre produit est cher, plus votre marge initiale doit être importante, avec un minimum de 30% pour celle-ci.
  • Déterminez bien le montant total de vos charges fixes, elles doivent être très faibles pour que le statut d’Auto-entrepeneur soit intéressant.
  • Le panier moyen actuel étant composé de plusieurs produits, vous pouvez réduire l’impact du port sur le panier moyen de votre boutique.
  • Même dans le cas le plus favorable : vous faites un chiffre d’affaires de 80 000 € sur l’année, nous pouvons estimer une marge sur bénéfice de 18% en moyenne en fonction de ce que nous avons pu voir avant, soit : 14 400 €, en supposant avoir des charges fixes très faibles (500 €), il ne faut pas compter vous enrichir avec le statut d’Auto-entrepreneur : il vous restera environ 1158 € par mois, soit un peu plus que le SMIC. Par contre comme complément de revenu ou pour lancer votre boutique en ligne, ce statut semble bien adapté.

Voilà  nous pensons vous avoir donné quelques pistes si vous souhaitez utiliser le statut d’Auto-entrepreneur, bien entendu à  vous d’adapter chaque cas à  votre situation.

Si vous souhaitez vous lancer, allez sur le formulaire de déclaration du statut d’auto-entrepreneur en ligne

Si vous avez besoin de précisions, un numéro Azur 0811 90 00 99 est mis à  votre disposition. Vous pouvez aussi utiliser l’adresse électronique, lautoentrepreneur@apce.com avec des spécialistes qui répondront à  vos questions sous quelques jours.

    Articles sur le même sujet :

  1. Auto-Entrepreneur et mon projet ? N'hésitez pas à vous inscrire au flux RSS pour ne rater aucun article.Le nouveau statut est disponible depuis le début de l”année. Vous souhaitez vous lancer dans le monde de la vente en ligne avec ce statut ? Vérifiez d”abord...
  2. La croissance du e-commerce en France pour 2008 N'hésitez pas à vous inscrire au flux RSS pour ne rater aucun article.D’après une récente publication de l’association Acsel, l’Europe possèderait un potentiel de 200 millions d’acheteurs en ligne, alors qu’en 2007, elle ne comptait que 107 millions d’acheteurs pour...
  3. 8 conseils pour traduire sa boutique e-commerce N'hésitez pas à vous inscrire au flux RSS pour ne rater aucun article.Article non sponsorisé. Si vous souhaitez vous aussi écrire pour Magavenue, contactez-nous. E-marketing, e-commerce : investir le marché global D’un certain point de vue, le monde marchand n’a...

73 commentaires pourquoi ne pas laisser le vôtre ?

Nous n'apporterons pas de support par commentaire pour un problème technique avec l'un de nos modules. Merci de nous contacter directement avec notre formulaire de contact!

Bonjour,
J’ai survolé rapidement et j’ai vu marqué une marge de 30% sur un produit à 1000€ Il faut le vendre 1333€ sauf erreur de ma part.
Et c’est bien quand est pas imposable mais avec le 12% du CA au final c’est pas tellement rentable de faire 30% de marge

Romain le 30 avril 2016 à 13 h 42 min

99€ / an pour un votre logiciel de gestion ou eCommerce sur mesure – Demandez ce que vous voulez nous le développons sans suppléments, sans surprise (plus de 6 ans d’expériences à votre services)
Offre limité, exclusive et unique sur le marché !
Pour en savoir plus et commencez dès aujourd’hui : http://bintdev.com/price-fr.html
99€/ an au lieu de 948€ / an ! Profitez-en dès aujourd’hui ! Commandez votre abonnement en ligne.
Nous sommes une fondation / association sans but lucratif ayant pour but de soutenir le développement de solution web sur mesure.

Thomas le 13 février 2016 à 15 h 22 min

Hello.This article was extremely remarkable, especially since I was looking for thoughts on this subject last Sunday.

massage sexy le 25 janvier 2016 à 8 h 34 min

fantastic put up, very informative. I wonder why the other specialists of this sector do not understand this. You must proceed your writing. I’m confident, you’ve a great readers’ base already!

bastcilkdoptb le 8 janvier 2016 à 9 h 25 min

Bonjour,

Merci pour cet article très intéressant. Afin de faire bénéficier aux internautes d’un complément d’information, je vous propose une autre source, qui donne notamment des précisions quant aux avantages/inconvénients de certaines formes juridiques : http://www.lafabriquedunet.fr/creation-site-ecommerce/articles/statut-juridique-activite-ecommerce/

Encore merci et à bientôt,

Adrien.

Adrien Legoff le 24 décembre 2015 à 15 h 28 min

Ecrire un commentaire